Déchets dangereux ou Déchets Industriels Dangereux (DID)

 

Les DECHETS DANGEREUX sont issus de l’activité industrielle, ils peuvent être nuisibles pour l’homme et pour l’environnement. Ils ont été définis par décret du 18 avril 2002. Un DECHET est considéré comme DANGEREUX s’il présente une ou plusieurs propriétés de danger. Les conditions de transport, de stockage et d’étiquetage font l’objet de contrôles administratifs renforcés. Dans le Catalogue Européen des Déchets (CED), ils sont signalés par un astérisque. Nous retrouvons une quinzaine de familles de DECHETS DANGEREUX.

LES SOLIDES SOUILLES

C’est une des plus grandes familles de déchets dangereux avec deux sous-familles : 

Les EMBALLAGES SOUILLES vides non nettoyés. Ce sont des fûts, pots, bidons qui ont contenu des matières dangereuses. Ils sont considérés, même vides, comme la matière ou le produit qu’ils ont contenu.

Les MATIERES SOUILLEES : ce sont des solides qui ont été en contact avec une matière dangereuse. On trouve des produits tels que les EPI, les chiffons, les verreries souillées, les absorbants.

LES AEROSOLS

Ce sont les contenants qui contiennent des produits de type AEROSOLS.
Les bouteilles de gaz ne font pas partie de cette famille.

L’AMIANTE

L’AMIANTE est une fibre naturelle minérale utilisée dans l’industrie et est dotée de propriétés de résistance à la chaleur et à l’isolation.

Bien qu’interdite en France depuis 1997, l’AMIANTE est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date.

De nombreux matériaux comportent de l’AMIANTE : 
  • Plaques ondulées appelées plaques fibro-ciment Conduites et canalisations en amiante-ciment
  • Dalles de revêtement de sol
  • Faux plafonds
  • Mortiers, colles, enduits, mastic, joints, peintures, bitume
  • Calorifugeage et flocage à base d’amiante

Nous avons deux catégories « libre ou lié non intégré » ou « lié intégré ». La différence est basée sur la capacité, du déchet considéré, à émettre des fibres d’AMIANTE.
La catégorie « libre et lié non intégré » (exemple le flocage) est classé ADR.

AMPOULES, NEONS

Toutes les lampes fluorescentes, fluo compactes, lampes à décharge, lampes, tubes et modules à leds sont recyclables.Informations Les seules lampes étant non recyclables sont les lampes à filaments et les halogènes.

Les AMPOULES et NEONS sont considérés comme des déchets dangereux.

  • LES LAMPES A DECHARGE
  • Lampes à vapeur de mercure
  • Lampes à iodure métallique
  • Lampes à sodium haute et basse pression
  • Lampes de vidéoprojecteurs

LES LAMPES FLUORESCENTES
 
  • Les tubes fluorescents (néons) 
  • Les tubes fluorescents (UV)

LES LAMPES FLUO COMPACTES 
  • Les lampes fluo compactes
  • Les lampes d’éclairage général
  • Les lampes d’éclairage UV
LES LAMPES ET TUBES LED
  • Les lampes à diodes électroluminescentes
  • Les tubes fluorescents à diodes électroluminescentes
  • Les leds destinés à la maintenance

LES ACCUMULATEURS ELECTRIQUES ET PILES

Ce sont des sources de production d’énergie. On les trouve dans les industries et dans les ménages.
Ils sont classés dans les déchets dangereux.

LES PILES et ACCUMULATEURS contiennent des métaux de type plomb, zinc, mercure, nickel, cadmium et lithium.
Il existe plusieurs techniques de recyclage : la PYROMETALLURGIE ou l’HYDROMETALLURGIE.

PYROMETALLURGIE
C’est un procédé thermique utilisé pour séparer et récupérer des métaux.

 

HYDROMETALLURGIE

C’est un procédé de traitement en milieu humide :
- Mise en solution des métaux par dissolution dans un bain d’acide
- Purification ou séparation des métaux ou constituants
- Electrolyse pour la récupération du métal

 

 

 

LES ACIDES

Les ACIDES usagés sont considérés comme des déchets dangereux. Nous retrouvons 2 types d’acide :   
  • L’ACIDE MINERAL : acide chlorhydrique, sulfurique, nitrique
  • L’ACIDE ORGANIQUE : acide formique, lactique   Les ACIDES ont des pH (potentiel d’hydrogène) inférieurs à 6. 

LES BASES

Les BASES usagées sont considérées comme des déchets industriels dangereux. Comme les acides, nous trouvons deux types de BASES :
  • Les BASES MINERALES : soude, potasse, lessives alcalines
  • Les BASES ORGANIQUES : Les BASES ont des pH (potentiel d’hydrogène) supérieurs à 8.

LES LIQUIDES AQUEUX

Ce sont des déchets dangereux (DD) et en particulier les eaux souillées qui sont en contact avec d’autres produits qui les polluent :
  • Les eaux hydrocarburées
  • Les liquides de refroidissement
  • Les huiles solubles
  • Les eaux de lavage.

LES PATEUX

Ils sont issus des industries du bâtiment, de l’imprimerie et de l’industrie chimique.

Dans la famille des PATEUX, on trouve des boues de peinture, des vernis, des colles, des encres, des graisses. Ils sont considérés comme déchets industriels dangereux du fait de leur caractère d’inflammabilité, d’explosivité, de toxicité pour l’homme et l’environnement.

LES HUILES

Nous allons trouver dans cette famille les HUILES moteur et hydrauliques, ainsi que les HUILES alimentaires.

Les HUILES moteur et hydrauliques : Beaucoup d’industries utilisent de l’HUILE. Le secteur de l’automobile est le plus gros producteur. L’HUILE usagée est considérée comme un déchet dangereux pour l’environnement. Nous avons 2 types d’HUILE NOIRE : ce sont les HUILES moteur et certaines HUILES industrielles comme les HUILES de trempe ou les HUILES de caloporteur. Elles sont relativement dégradées. L’HUILE claire : ce sont les HUILES de transformateur, les HUILES hydrauliques.

Les valorisations possibles de ces deux types d’HUILE sont la valorisation énergétique par incinération en cimenterie ou la valorisation en régénération de l’HUILE usagée en HUILE propre.

Les HUILES alimentaires : Les HUILES alimentaires et graisses de rôtisserie ne sont pas considérées comme des déchets dangereux. En revanche, le producteur est tenu de les faire collecter par une entreprise agréée. Ces HUILES sont, une fois collectées, régénérées, filtrées et purifiées, insérées comme matière première pour la réalisation de bio carburant.

LES LIQUIDES INFLAMMABLES

Nous trouvons des produits tels que les solvants, les hydrocarbures avec un point éclair inférieur à 61°C et les durcisseurs.

Les SOLVANTS sont de deux types :
  • Les SOLVANTS halogénés contenant du chlore, du fluor. Ils sont plus difficiles à traiter et donc plus coûteux.
  • Les SOLVANTS non halogénés comme le white spirit, l’acétone ou le toluène. Ils sont plus faciles à régénérer que les SOLVANTS halogénés et sont moins coûteux qu’eux.

LES PRODUITS TOXIQUES

Le cyanure Les isocyanates

LES PRODUITS DE LABORATOIRE

Les PRODUITS CHIMIQUES DE LABORATOIRE (PCL) sont des déchets dangereux. Ils sont classés dans la famille des DTQD (Déchets Toxiques produits en Quantités Dispersées).

On va trouver tous types de déchets : des acides, des bases, des produits inflammables, des sels métalliques, des solvants.

LES PHYTOSANITAIRES ou PESTICIDES

Nous les utilisons dans l’agriculture pour la protection des plantes et les cultures. Ce sont des déchets dangereux pour la santé et l’environnement.

Nous trouvons : les insecticides, les herbicides, les fongicides, les désherbants, les anti-nuisibles et les acaricides.

Deux types de PHYTOSANITAIRES existent sous forme de poudre, granulés ou liquides :
  • Les PHYTOSANITAIRES non utilisés (PPNU). Ce sont des produits non utilisés car périmés ou interdits Les emballages vides de produits
  • PHYTOSANITAIRE (EVPP) contenant des résidus de pesticides.  

LES D3E - DECHETS D’EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES

LES DASRI - DECHETS D’ACTIVITE DE SOINS A RISQUES INFECTIEUX